Les News de Dominik

#

Se mettre à Poil pour avoir un job. Je l’ai fait.

Il y a un peu plus d’un mois, sous l’impulsion d’un de mes contacts sur Twitter, on me proposait de répondre à une offre d’emploi. Surpris qu’on m’y incite, je me suis demandé pourquoi. En lisant attentivement l’annonce, j’en découvrais la raison : un poste de photographe un peu singulier était en train de se libérer, celui de… l’Olympique Lyonnais !
Devenir photographe d’un des plus grands club de foot : why not !
J’avoue avoir été surpris au départ qu’on pense à moi mais en découvrant en détail le profil recherché, plusieurs éléments ont attiré mon attention : un photographe compétent, créatif, polyvalent, maitrisant les outils infographiques, communiquant, disponible… Tiens ça tombe bien, ils recherchent un mouton à cinq pattes. « C’est tout moi ça » me suis-je dit en bêlant.

Capture d'écran de l'annonce parue
Capture d’écran de l’annonce parue
 
 
Le lendemain matin, la nuit portant (souvent) conseil, la décision était prise : « bon allez, pourquoi pas après tout ! ». A tout hasard, je consultais les astres et la conjonction des planètes, tout était au top. Mes trois enfants étants tous nés à Décines et me trouvant à moins de 35 km du club, j’y ai vu comme un autre signe du destin. Et puis lorsque plusieurs personnes de votre entourage vous martèlent que vous avez le profil recherché, finalement j’ai commencé à y croire. J’étais fait pour le club puisqu’ils l’ont tous dit.
Bon, alors c’est parti ! Où est mon short, mon maillot, mes baskets… (Heu non dom ! Ils recherchent un photographe !)
 
Le passage à l’acte
N’écoutant que ma déraison, je relevais mes manches. N’étant pas trop conventionnel – c’est mon côté créatif, « mister Hyde » – j’ai répondu selon mon inspiration, sous la forme d’un CV fidèle à ma personnalité. Je me rappelle m’être dit à ce moment précis « Je vais leur montrer ce que c’est qu’un photographe créatif, pro et… décalé ! ».
 
Je l’avoue, il m’aura fallu pas mal d’énergie (cela dit, j’en ai pas mal à revendre) et du temps (ça, beaucoup moins. Au fait, quand est-ce que les journées passent à 48 heures ?) pour réaliser ce qui suit.
 
  • le 19 mars dernier au matin, je livrais au Groupama Stadium une boite noire entourée d’un joli  ruban doré. 



  • A l’intérieur, mon CV (« je me mets à pOiL » voir PDF téléchargeable en R°/V°). 
 
  • Si vous voulez voir la version video unboxing, c’est ici :

  • Puis, sous une délicate mousse de protection et enveloppé de paille noire, un ballon de foot (véritable ballon de l’OL : je précise, car j’ai le soucis du détail) totalement personnalisé. Sur chaque face, plusieurs exemples de mes réalisations photos ont été collées. Sur une d’entre elle, on pouvait y lire mes coordonnées et une simple accroche : « Dominik Fusina, Photographe Multi-facettes ». Près de 12 heures de boulot.
 
 
 
Epilogue
Jeudi 18 avril en fin d’après-midi, après plus d’un mois de suspens, j’ai enfin reçu la réponse par téléphone, de la bouche même de l’OL (excusez du peu !) : ma candidature n’a pas été retenue. Leur choix s’est porté sur un photographe déjà proche du club. Une logique implacable à laquelle je m’attendais. 
 
Cependant ma satisfaction reste intacte car sur les 500 réponses reçues par le club, je suis l’un des seuls à avoir obtenu une réponse personnelle avec les félicitations appuyées du club pour mon originalité et la qualité de mon travail photographique (mais pas de réponse écrite… snif). De leur aveu même, j’ai été l’unique photographe à avoir répondu de la sorte et cela les a beaucoup marqué (marqué… oh oh !). C’était le but (re-oh oh !).  Et ils tenaient à me le dire. Cool.
Une chose me choque grandement, je vous l’avoue, et me permet de brandir un carton rouge : l’absence d’entretien préalable. Je me dis qu’ils ont peut-être flippé en craignant de me voir venir à un entretien… à poil ! MDR.
 
Malgré tout, je peux me réjouir d’avoir été jusqu’au bout du match, jusqu’en finale même mais n’en suis pas ressorti vainqueur. Un résultat qui est assez frustrant à l’instar du joueur qui est sur le point de concrétiser le but de la victoire et de gagner la compétition mais qui foire à la dernière minute pour un élément indépendant de sa volonté. 
Comme on dit couramment : c’est le jeu ma p’tite Lucette. Et je ne regrette rien.
 
Dans tous les cas, et c’est ce que je retiendrai au final, cet appel (quasi inespéré je vous l’avoue) et les félicitations de l’OL m’ont fait un immense plaisir. 
 
Alors tant pis, malgré ce demi-échec. Je me suis bien marré.
Et puis je me dis que j’irai peut-être jouer dans une autre équipe. Allez savoir… 😉
 
Toutes mes félicitations au nouveau photographe et mes amitiés au club Lyonnais.
 

A noter que je reste ouvert à toute forme de proposition d’emploi : je recherche actuellement un poste fixe en tant que photographe ou directeur de communication / Directeur de création (mon ancien job que je remets sur la table et qui – comme vous pourrez le constater au travers de cet exemple – est toujours d’actualité…).
Ce CV à destination l’OL a été entièrement conçu par moi-même : conception-création, infographie, mise en page, photo, montage,…

N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus sur mon parcours, mes compétences.

 

5

Leave a comment